Le Paddle pour gérer le stress post traumatique

Depuis de nombreuses années, les scientifiques du monde entier se penchent sur la question de l’influence du sport sur la santé et plus précisément la santé mentale. Il s’avère que pratiquer une activité physique a de nombreux bienfaits sur notre système nerveux et que cela peut avoir des effets positifs lors d’un traumatisme. L’association Au-delà de nos Handicaps, consciente de ces découvertes, propose la pratique du paddle lors de stages ayant pour objectif de favoriser le repos psychique et de s’approprier des outils de canalisation des émotions.

Le sport en général dans la lutte contre les traumatismes

Que l’on se situe avant ou après un traumatisme, en processus de résilience ou non, le sport est connu pour apporter de nombreux bienfaits physiques mais également mentaux. On peut notamment se référer à la création d’endorphines, hormones du plaisir. Mais cela va plus loin, le sport engendre de nombreux processus dans la construction mentale des personnes. En effet, ce n’est pas la pratique en elle-même qui entraine le phénomène de résilience, mais bien l’engagement de la personne.

Le sport permet de lier des facteurs sociétaux, environnementaux, affectifs et des activités physiques. C’est cette combinaison qui permet à la personne porteuse d’un handicap lié à un événement traumatique, d’apprendre à apprivoiser son corps et à se redynamiser.

Les handi-sportifs de haut niveau sont l’exemple parfait de personnes qui ont réussi, grâce au sport, à accepter et transcender leur handicap, à mobiliser tous les facteurs et les ressources que leur apporte l’activité afin de « renaitre » autrement.

« Être sportif de haut niveau […] me permet de dépasser ma condition »

Dimitri Jozwicki, sprinteur handisport ayant participé aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo.

Au sein de notre association, nous souhaitons proposer cet outil aux participants. Après la présentation du yoga pour aider à la gestion des émotions, au tour du paddle.

Le Paddle et ses bienfaits

Des muscles profonds à l’équilibre, cette activité est un véritable sport. Comme évoqué précédemment, débuter un sport et investir du temps et de l’énergie dans une pratique sportive peut apporter beaucoup de bénéfices.

Les mouvements effectués pour avancer et tenir debout induisent un travail des jambes, des abdominaux et des bras. Au début de la pratique, les mouvements semblent difficiles mais le corps enregistre les informations et nous finissions par ne plus nous rendre compte que nous sommes en train de fournir un effort. C’est le principe de la proprioception. Il est également possible de ne pas effectuer d’efforts trop importants et de viser l’immobilité, l’étirement et la concentration afin de provoquer une relaxation du système nerveux. 

Au-delà des bienfaits physiques, la pratique du paddle apporte un bien être moral. En effet, effectuer son activité en plein air permet de s’oxygéner et de profiter de la nature ainsi que de la portance et du calme qu’offre l’eau. Des études menées par Rachel T.Buxton, publiées en 2021, ont prouvé qu’écouter des sons naturels améliorait la santé générale des personnes étudiées et pouvait réduire le stress et les contrariétés. Le bruit des clapotis, des vagues et de l’eau entendu lors de la pratique vous apporte ainsi une relaxation supplémentaire.

Comment l’association ADH utilise le paddle

Dans un précédant article, nous vous avons expliqué l’importance de l’intégration du yoga dans les activités de l’association, proposé de manière parfois ludique aux participants des stages. Pour illustrer nos propos, nous vous parlons du yoga paddle. Encadré par Yann, notre professeur de yoga et responsable des thérapies alternatives, cette activité porte sur le travail de l’équilibre physique et psychique. Les personnes atteintes de traumatismes ont beaucoup de difficultés à retrouver une harmonie entre leur corps, la société, les interactions sociales et leur environnement. Le sentiment d’équilibre qu’il soit physique ou mental est très lié à nos émotions et à notre perception de nous-même.

Le paddle est une métaphore du psychique. En effet, se retrouver seul sur cet équipement instable, sur l’eau, demande aux participants de se faire confiance pour appréhender ce manque d’équilibre. Le but étant de retrouver des sensations via des postures sur un terrain en mouvement et peu habituel. Cela implique de se concentrer sur les raisons même de leur présence ici dans le but de lâcher prise. Yann dit : « je suis fier lorsqu’à la fin de la séance, les stagiaires finissent couchés, les bras croisés, les yeux fermés sur le paddle, qu’ils s’abandonnent réellement. »

yoga-paddle

L’association Au-Delà de nos Handicaps ayant pour objectif d’accompagner les stagiaires, blessées physiquement ou psychologiquement dans leur redynamisation, offre le maximum de pistes pour qu’ils puissent retrouver une vie en incluant leur handicap. Le paddle est selon nous un bon outil concret pour mettre en place des schémas psychologiques et engendrer des sensations qui seront répétées dans un autre contexte. Si vous souhaitez en savoir plus, nous soutenir ou participer à l’un de nos stages, n’hésitez pas à nous contacter.

regroupement-paddle
homme-sur-paddle-stage-mer
santé-mentale-paddle

les derniers articles